Ma premiere rencontre gay

Il y a la première fois où j'ai réalisé que j'étais potentiellement gay. La fois où je me suis effectivement rendu compte que je n'étais pas hétéro. Il y a aussi le jour où j'ai embrassé un homme pour la première fois, celui où j'ai couché avec un garçon pour la première fois, celui de ma première pénétration Et puis celui où je suis tombé amoureux, celui où j'en ai parlé pour la première fois, celui où j'ai pris la décision de vivre avec un homme Et il se pourrait bien qu'il y ait plein d'autres premières fois dans ces domaines si complexes que sont la sexualité, l'amour, la vie en générale.

ma premiere rencontre gay

Alors commençons par le début, si vous le voulez bien. La première fois que je me suis rendu compte que j'éprouvais une attirance physique très concrète si vous voyez ce que je veux dire pour un homme, remonte à très longtemps. Avant même ma puberté -- qui, de mémoire, a dû se situer autour de mes 13 ou 14 ans , je me souviens d'avoir éprouvé des sensations très vives et des sentiments très troublants, essentiellement pour des hommes que je voyais représentés, soit à la télévision, soit dans les magazines.

Je n'éprouvais pas encore d'attirance réelle pour les garçons de mon âge.


  1. gay love tube.
  2. Poster une réponse.
  3. Ma première fois, pour son malheur - Regard d'un gay.
  4. commentaires?
  5. .

Cela est venu après la puberté, lorsque je les ai vus se transformer en même temps que moi d'ailleurs pour rejoindre finalement ces représentations très stimulantes que je voyais de temps en temps et qui me déstabilisaient. Il y avait par exemple ces hommes qui étaient nus ce qui n'était pas très fréquent à la télévision, dans les films que nous regardions en famille. Toute l'histoire de ce film est construite sur la relation ambiguë qui unit deux hommes ce que je ne comprenais que très vaguement à l'époque, je n'avais peut être pas 10 ans la première fois que je l'ai vu , mais ce qui m'a le plus frappé dans ce film c'est bien un passage où Deweare se met nu devant un autre homme.

Pour tout vous dire, je trouvais Patrick Dewaere -- et je le trouve toujours d'ailleurs -- extrêmement attirant.

Sensuel, viril, ténébreux, mauvais garçon A cette époque, je crois qu'il faisait résonner en moi l'écho de ce que je commençais à pressentir: D'ailleurs, j'ai longtemps cru, à tort, que cet acteur était homo Allez savoir pourquoi? Comme beaucoup de jeunes garçons, je feuilletais furtivement les pages des dessous des catalogues de vente par correspondance. Mais pas celles des dessous pour femmes, vous vous en doutez bien.

Je passais un temps fou à observer les courbes imprimées sur le tissus par le sexe des hommes qui posaient dans ses pages. Il n'y avait rien à voir et c'était justement ça qui créait l'exitation!

La premiere fois... Parlons en

Imaginer le dessous des dessous Dès cette époque, que certains trouveront peut-être précoce, je savais que mon attirance pour les hommes n'était pas tout à fait innocente. Mais pour autant elle ne m'inquiétait pas plus que cela. Je crois que je n'avais pas réellement conscience de ce qu'elle impliquait, de ce que ça voulait précisément dire à savoir l'homosexualité proprement dite. Et surtout je ne voyais pas ce qu'il y avait de répréhensible dans cette sensation. Malgré cela, je ressentais comme un léger malaise et je savais parfaitement que je ne pouvais pas en parler.

Progressivement, les choses allaient se préciser et devenir encore plus réelles et concrètes dans les années suivantes. Mais ce sera l'objet d'autres billets Il me fit visiter sa maison en finissant pas sa chambre. Il avait installé un matelas par terre, c'est là que je dormirais. Puis cette phrase me refis penser à Rapha car on se la disait tout le temps. Je commençais à avoir les larmes qui montaient, Clément a du le voir car il m'a pris dans des bras. Comme c'était bizarre. Il m'enlaçait et je me sentais tellement bien, protégé et en confiance. Je le serrais à mon tour.

Nous sommes restés comme cela un bon moment. J'ai finis par me décoller de lui puis il plongea son regard dans le mien, je me perdis dans ses yeux bleus transparent. Puis il s'approcha de moi et posa ses lèvres sur les miennes. Je fus un peu surpris mais ne recula pas. Il se détache de moi puis sort de la chambre en courant. Dans sa fuite il dit:.

Je le rattrape dans son salon, lui saisit le poignée et le tire vers moi en le prenant dans mes bras puis l'embrasse. Ce baiser était franc. Il resta un moment sans bouger puis passa ses bras autour de mon cou. Pourtant tu es sorti avec Rapha. Je suis perdu - Non c'est vrai je suis pas hétéro, je suis bi.

Et merci c'est toi qui me l'a fait comprendre. Puis on s'embrasse encore. Sa langue force le passage pour rejoindre la mienne.

Ma première fois avec un homme

Nos langues jouaient l'une avec l'autre. C'était mon premier french kiss et j'ai adoré ça. J'ai toujours pensé que c'était dégoûtant, mais au final je comprends le plaisir que cela procure. J'ai toujours pensé que tu étais hétéro. En fait j'ai flashé sur toi depuis la terminale mais j'ai finis par ranger ça dans un coin de ma tête, si j'avais su - Tu m'étonne, de mon côté j'ai tout de suite eu le coup de foudre, c'est que t'es mignon dans ton genre je rougis et en fait je ne me suis jamais posé la question sur mon orientation.

Le reste de la journée on ne se quitta pas d'une semelle. Après le repas il me propose de monter dans sa chambre se mater un film. Nous montons donc dans sa chambre, il s'installe sur le dos dans son lit après avoir lancé le film. Je le rejoins et pose ma tête dans son cou, mon bras sur son ventre.


  • rencontre gay rhone alpes.
  • Ma 1ère fois en détails - Le blog de Najim.
  • rencontre gratuite 72.
  • Récit de ma premiere rencontre gay dans le 48 | Récit de nos premieres rencontre gay dans le 34.
  • gay paris chat?
  • chat gay picardie?
  • ma premiere rencontre gay;
  • Son bras et dans mon dos et il me fait des papouilles. On se retrouve peau contre peau.

    Ma première fois avec un homme

    Je sentais son odeur et la douceur de sa peau, j'étais aux anges. Je lui caresse le ventre et je sens qu'il aime ça car je vois une bosse se former au niveau de son pantalon. Je continue de le caresser mais descend de plus en plus bas. Et là Clément fait quelque chose à laquelle je ne m'attendais pas. Il me met sur le dos et se pose sur moi, et m'embrasse.

    Je sens sa langue qui vient chercher la mienne. Je lui caresse le dos et il lâche mes lèvres pour venir m'embrasser dans le cou, je passe une main dans ses cheveux. Il descend de plus en plus jusqu'à mon téton très sensible. Je me mors la lèvre tellement c'est bon. Il descend encore et me lèche les abdos tout en déboutonnant mon jean, je lève les fesses et il l'enlève, le boxer vient avec.

    Je suis totalement nu devant lui. Il pose une main sur ma bite de 18x5 cm, elle est totalement en érection puis commence des va et vien. Puis il approche sa bouche de mes couilles pour les embrasser puis les lécher. Ensuite avec sa langue il remonte le long de ma verge puis embrasse mon gland. Ses lèvres sont si douces. Il commence à gober mon gland, sa langue joue avec mon frein. Il pompe maintenant mon gland et rentre de plus en plus ma bite dans sa bouche, il a une main sur mes testicules et les masse.

    Je pose une main sur sa tête pour lui faire comprendre que j'adore ce qu'il fait. Soudain, sa main lâche mes testicules et un doigt se fraye un chemin entre mes fesses, j'écarte un peu plus les jambes pour l'aider, puis son doigt vient me chatouiller l'anus qui est déjà mouillé tellement je suis excité.

    Son doigt se faufile et rentre en moi puis il commence à me masser la prostate.

    Ma première fois gay

    Je me suis toujours demandé ce que ça faisait de tailler une pipe, viens la mon bel étalon. Il rit et se met à son tour sur le dos à côté de moi. Je monte sur lui et l'embrasse tout en enlevant son pantalon puis son boxer. J'écarquille les yeux quand je vois son engin. Elle mesure combien?